Des nouvelles d’un ancien!

noeud de bois

Antoine Guillemette, membre de l’entreprise étudiante Fibre Rustique de la cohorte 2016-2017 continue sur la voie de l’entrepreneuriat avec les nœuds papillons en bois! Voici un témoignage de son parcours.

Mon parcours débuta au commencement de mon cinquième secondaire. Je me suis inscrit à l’activité parascolaire Entreprise Étudiante. Depuis quelque temps déjà, je m’intéressais à l’entrepreneuriat. Lorsque les équipes furent formées, la nôtre était divisée en ce qui concernait le produit que l’entreprise offrirait. J’ai déployé énormément d’efforts afin que mon idée soit celle qui serait retenue et qui nous permettrait d’entrer dans cette aventure. Après avoir fait de nombreux calculs, plans et même prototypes du produit que je voulais réaliser, j’ai finalement présenté le projet aux autres membres de l’équipe et l’idée a été retenue, soit les nœuds papillons en bois. Un accessoire au style rustique dont le marché était grandissant. C’est pour cette raison que l’entreprise fut nommée Fibre Rustique.

Au cours de cette fantastique aventure, j’ai eu la chance de participer à une fin de semaine entrepreneuriale qui se déroulait à Victoriaville nommé COJEQ. Cette fin de semaine restera gravée dans ma mémoire pour le restant de mes jours. Tous les jeunes qui étaient présents avaient été séparés en équipes identifiées par des chandails de couleurs. Pour ma part, je faisais partie des blancs! Je ne connaissais personne du tout. Certains venaient de Québec, d’autres de Montréal. Tout au long de cette fin de semaine, nous devions créer un plan d’affaires plutôt étoffé avec le peu de temps qui nous était accordé. Le travail d’équipe et surtout l’esprit d’équipe ont été la clé de notre succès. Nous avons remporté le prix du meilleur plan d’affaire, de la meilleure présentation et du meilleur projet. J’y ai fait des rencontres exceptionnelles que je ne suis pas prêt d’oublier. Cette fin de semaine n’a fait qu’amplifier la flamme entrepreneuriale qui brulait déjà en moi.

Depuis peu, j’ai repris les rênes de l’entreprise qui avait été laissée pour compte à la fin du secondaire et dans laquelle tant d’efforts avaient été mis. Toutefois, je navigue depuis en solitaire avec mon entreprise nommée : Nœuds de bois. En découplant les efforts pour offrir le meilleur service possible.

De plus, je travaille sur d’autres projets qui, espérons-le, verront le jour dans un futur rapproché. Des négociations sont justement en cours en ce moment pour un partenariat avec d’autres entrepreneurs.

Bref, peut-être pensez-vous que l’entrepreneuriat est une ligne droite vers la réussite, mais détrompez-vous, des tonnes et des tonnes de péripéties et d’obstacles surviennent tout au long du parcours. L’important est de ne jamais arrêter de croire en nous et en notre projet. D’ailleurs, j’encourage tous les jeunes qui brulent d’envie de devenir entrepreneurs à participer à l’activité Entreprise Étudiante. Vous y apprendrez énormément d’astuces et acquériez plusieurs compétences.

Finalement, je dois ce cheminement à plusieurs personnes, entre autres aux responsables de Jeunes Entreprises de la région de Granby et des environs. Je pense également à Karine Cotnoir et à Alysson Gince. De plus, j’aimerais grandement remercier les mentors qui étaient présents chaque semaine et à nos réunions : Danielle Béliveau, Claudie Morin et Jérémy Joyal Deslandes.

Je vous invite à aimer, à commenter et à partager cet article afin que d’autres jeunes trouvent leur chemin dans la vie. Je vous invite également  visiter ma page Facebook Nœuds de bois et si vous êtes intéressés à vous procurer un de mes magnifiques nœuds papillons qui, rappelons-le, sont entièrement faits à la main, n’hésitez pas à me contacter.